×

PORTAIL FAMILLE

Tel : 04 50 34 26 42
Mardi au samedi
8h00 à 12h00
Présentation

Présentation de la commune de Châtillon

Châtillon sur Cluses est un village rural  de 1 285 habitants, qui fait partie de la communauté de communes des Montagnes du Giffre.

A cheval sur deux vallées,

Au sud : la Vallée de l’Arve avec la ville de Cluses (19 000 habitants), capitale du décolletage français. En comptant les communes voisines de Thyez, Marignier, Scionzier, Marnaz, Vougy cette agglomération compte près de 40 000 habitants.

Au nord : la Vallée du Giffre, affluent de l’Arve. Cette vallée moins industrielle est plus orientée vers le tourisme avec les stations  de ski du Grand Massif, à savoir :  Samoëns, Les Carroz, Flaine,  Morillon et Sixt ainsi que  la station de Praz de Lys-Sommand sur Taninges et Mieussy. 

Châtillon sur Cluses reste ainsi la porte vers ces grandes stations ; aussi, la départementale 902 qui traverse le bourg a une fréquentation de 25 000 véhicules/jour en saison d’été ou d’hiver.

Le chef lieu est situé au col, à 737 mètres d’altitude. La superficie de la commune est de 920 hectares. Comme tous les Châtillon de France, Châtillon sur Cluses doit son nom au château qui fut la résidence préférée des sires du Faucigny.

Sur le rocher calcaire qui domine l’église fut édifié le château entre 912 et 937.

Après l’époque glorieuse de Béatrix du Faucigny (1234-1310) le château fut cédé en 1406 à Amédée de Savoie puis il fut brûlé en 1589 par les Bernois.

Il ne reste plus aujourd’hui qu’un pan de mur, la base de deux tours noyées dans la végétation et l’église dont une partie provient des restes de la chapelle du château. Dans ce qui devaient être les jardins se situe un belvédère dominant toute la vallée de l’Arve appelé « le Cuar ».

Ce site remarquable fait actuellement l’objet d’un vaste projet de rénovation et mise en valeur.

En dehors des ruines de son château, se trouve, au centre du village, la chapelle du Mont Provent, édifiée en 1838, longtemps lieu de pèlerinage pour les enfants malades et, bien plus haut, dans la forêt au pied du Mont Orchez, point culminant de la commune, se situe la petite chapelle de Saint-Innocent dominant le hameau de L’Arroz et la vallée de l’Arve.